ACTUALITES

Séance "Que valent tes titres ?", mercredi 1er mars 2017, 18h00, Maison du peuple, Chauderon 5, Lausanne.

Que valent tes titres ?

publié le 21 févr. 2017 à 11:20 par Daniel Bugmann


Es-tu concerné(e) par la dévalorisation des titres, c’est-à-dire par la non-équivalence au grade de Master des titres délivrés après notre formation aux Beaux-Arts et notre formation pédagogique mais antérieurement au système de Bologne (le Master est pourtant exigé aujourd’hui pour enseigner les arts visuels au Gymnase) ?

 
Si oui ou si tu n’en es pas certain(e), merci de remplir le formulaire ci-joint (cela ne te prendra que trois minutes); nous sommes en effet en train de constituer une base de données des personnes touchées par la problématique pour défendre nos intérêts avec notre syndicat SUD ! Ces données objectives nous permettront de cibler la stratégie à mettre en place pour défendre nos titres.
 
Une rencontre avec SUD est organisée à ce sujet le 1er mars prochain à 18h00 à la Maison du Peuple à Lausanne pour décider d’un plan d’action. Tu es cordialement invité(e) à nous rejoindre !


Journée pédagogique AVI 2016: 23 et 24 septembre au CEPV à Vevey

publié le 17 janv. 2016 à 05:38 par Adeline Roch Vincani   [ mis à jour le·28 août 2016 à 13:17 par Daniel Bugmann ]

Journée pédagogique 2016

Les inscriptions sont ouvertes pour notre prochaine journée pédagogique !

Les journées pédagogiques AVI se dérouleront les 23 et 24 septembre prochains au Centre d'Enseignement Professionnel de Vevey (CEPV, école de photographie). L'horaire du vendredi est de 8h30 à 17h00; celui du samedi de 9h00 à 16h00.

Une vingtaine d'intervenants et de conférenciers se succéderont pour nous faire réfléchir sur le contenu de nos cours et sur notre quotidien en tant que professionnels de l'enseignement des arts visuels.

Il est possible de s'inscrire jusqu'au 17 septembre 2016.



Le programme de ces journées est structuré comme suit:

8 ateliers
Les participants exerceront des techniques et repartiront avec leurs travaux.

13 conférences
Les intervenants aborderont des sujets de manière théorique au cours des conférences. Une feuille A4 résumant le contenu des conférences sera distribuée à l'issue de la conférence. 



3 ateliers d'échange de pratique
Des enseignants d'arts visuels exposeront leurs savoir autour d'un thème et inviteront les participants à partager leurs expériences. Une trace écrite de ces échanges sera disponible sur le site de l'EAV.


Nous vous invitons, au moment de votre inscription, à sélectionner 6 animations parmi parmi les 23 possibilités qui vous sont proposées (dans l'ordre de votre préférence). Cette présélection nous permettra de concocter un programme intéressant pour la plupart d'entre nous.


Programme détaillé des cours


Inscription: formulaire en ligne


Coordonnées bancaires:
Association des Enseignant-e-s d'Arts Visuels, section Vaud
1000 Lausanne
CH54 0900 0000 1002 0618 8
PCC 10-20618-8




Inscrivez-vous ! Les participants des autres cantons sont les bienvenus.


Centre Doret, CEPV, Vevey.





Action cartes postales 2014

publié le 30 janv. 2014 à 13:46 par Adeline Roch Vincani   [ mis à jour : 6 juil. 2016 à 13:23 ]


Voir, ça s'apprend.

publié le 19 nov. 2013 à 12:12 par Adeline Roch Vincani   [ mis à jour : 11 déc. 2013 à 12:57 ]

Conséquence inattendue de la loi sur l'enseignement obligatoire (LEO), le temps d’enseignement des arts visuels a été réduit, passant à une période hebdomadaire de quarante-cinq minutes pour toutes les classes du secondaire, de la 9e à la 11e.

Cette décision a pour conséquence d'appauvrir la culture artistique des élèves, alors que, parallèlement, le plan d'études romand (PER) exige aujourd’hui que les élèves acquièrent davantage de compétences pour maîtriser le langage visuel.

Les maîtres d'arts visuels ont soutenu et suivi jusqu'au bout le processus de la réforme, sûrs qu'ils étaient de défendre une école plus juste. Mais aujourd'hui, comble du paradoxe, le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) se fait fort de construire un nouveau pôle muséal, tout en décidant d’imposer une grille-horaire privant les élèves du secondaire d'un enseignement des arts visuels digne de ce nom. Nous ne pouvons nous résoudre à accepter ce non-sens. La diminution du nombre d’heures d'arts visuels contredit la politique culturelle mise en avant par les autorités.


C'est pourquoi, Madame, Monsieur, nous nous permettons de vous demander d'intervenir à tous les niveaux possibles, auprès de vos connaissances, des parents d'élèves, des amis du musée et autres associations concernées, par voie de presse ou de toute autre façon, afin de convaincre le Département de la formation et de la jeunesse de rétablir le minimum de deux périodes hebdomadaires d'arts visuels dans toutes les classes et à tous les degrés de la scolarité obligatoire.


Grillés ....

publié le 21 déc. 2012 à 15:24 par Adeline Roch Vincani   [ mis à jour : 27 janv. 2013 à 10:31 ]

Nous venons de recevoir la nouvelle grille horaire, et c’est effectivement un coup d’assommoir, même si annoncé depuis des mois.

Le lundi 17 décembre, l'EAV a rencontré Mme Lyon, cheffe du Département, en compagnie d’une délégation de SUD. L’ordre du jour était très fourni, les Arts Visuels un problème parmi d’autres.
D’une manière générale, la Dgéo ne voit “aucune difficulté majeure quant aux conséquences sur l’emploi, car l’Etat est tenu de fournir du travail à hauteur des contrats”.


Au sujet de la perte des périodes d’AV en 9H pour les VP, un espoir subsiste pour la 11e où il est est question d’ajouter une 33e période, tout en rappelant que d’autres la revendiquent, bien sûr. 


Concernant la primarisation du CYT, Mme Lyon confirme avec fermeté que les généralistes et spécialistes continueront à cohabiter aux mêmes conditions que celles actuelles.
Petit à petit, dans les 5 ans environ, les généralistes auront 50% des périodes (maîtres de classe), soit sur une équipe de 10 à 12 enseignants, 5 à 7 spécialistes.


Quant aux OCOM, il semble qu’une directive devrait parvenir bientôt dans les établissements. Il est donc conseillé d’en parler avec son directeur et de préparer un projet sous une forme telle que celui mis à disposition dans les documents ci-contre, en faisant les liens avec le PER. Une formalité, dont l’avantage (peut-être!) serait qu’elle nous force à éclaircir nos idées et à discuter entre collègues...soyons optimistes, va!

Le comité

Journée pédagogique du 03 octobre

publié le 25 août 2012 à 02:28 par Laurent Pache   [ mis à jour : 1 oct. 2012 à 00:08 ]

1-6 of 6